Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 11:02

Je pense que cela ne m'était encore jamais arrivé: avec ce jogging d'Ottignies, cela me fait 3 dossards sur 3 week-ends!

Pourtant, je dois aussi reconnaître qu'au cours des 5 dernières années, je n'ai jamais autant réduit mon 'entrainement'. 7h sur le mois de mai et aucune sortie en semaine sur le mois de juin, cela reste un peu court. Mais bon, il fait beau et je me sens malgré tout relativement en forme, alors pourquoi bouder son plaisir de se rendre au départ d'une organisation sportive, d'autant plus quand le planning familial le permet!

Hier pourtant, la journée commença avec une sortie vélo de 70 kms en compagnie de quelques copains en mode relax avant leur Ironman de Nice la semaine prochaine. Si sur papier, le rythme devait rester très cool afin de ne pas perdre trop d'énergie si proche de leur objectif majeur, je dois bien avouer que ça a quand même bien rouler... surtout quand dans le groupe, certains roulent plus avec leurs jambes qu'avec leur tête... (Il se reconnaîtra!). En côte, je suis donc systématiquement lâché (je n'ai pas leur entrainement ni leur capacité à gravir ces pentes). Par contre, dans les parties plus plates, je parviens à rester relativement facilement dans les roues, preuve que les sorties des week passés peuvent être suffisantes (mais pas plus...) Alors que nous nous abritons quelques minutes à une station essence (le temps que la pluie se calme), je me dis au cours des conversations que je me rendrai cet après-midi au jogging d'Ottignies. Si j'ai tenu 10 bornes à La Roche, il ne devrait pas y avoir de raison que cela ne passe pas aujourd'hui, d'autant plus qu'il y aura une longue pose entre le vélo et la CAP. Alors que nous étions partis pour 100 kms, le parcours proposé passe à moins de 2 kms de chez moi aux alentours du km 70. je mets le clignotant et je rentre bien gentiment à la maison avec en tête un 3e dossard en 3 week ends!

C'est la première fois que je me rends sur un jogging du Challenge du Brabant Wallon. Visiblement, c'est une grosse organisation. (700 personnes au départ!) et beaucoup de personnes de tous âges (mais avec une moyenne d'âge aux alentours de 40 ans quand même... examens?) ont l'air de bien se connaître! Bref, c'est très convivial et je suis heureux d'être là. Mon ambition au départ de cette course est de pouvoir tenir une allure de 5'15 au kil mais 1) je n'ai pas vraiment de réels entrainements CAP dans les jambes; 2) J'ai quand même roulé 70 bornes le matin à un rythme soutenu et 3) le parcours se montrera très exigeant (211m de d+ sur 11,8 kms)

Au départ, l'esprit convivial fait qu'il n'y a aucune poussée, chacun se plasse en fonction de ses ambitions sportives. Personnellement, je me mets aux environs de la moitié du peloton. Le temps est excellent pour un jogging (22°C ?) et je n'ai qu'une envie: voir comment mon corps va réagir.

Dès le départ, je me dis qu'il va falloir gérer et que mon cardio devrait plaffoner à 160 puls (à quelques exceptions près). Nous commençons par une très large descente qui permet de bien allonger le peloton avant de pénétrer dans un premier chemin forestier en montée. Si j'ai pu maintenir mes puls sous l'objectif en descente, en montée, j'ai déjà une première "alerte" à 176 puls! Bon, il y a du résultat (4'29 au km) mais ça va être difficile de continuer comme cela. Néanmoins, je suis quand même là pour me faire plaisir et pour voir jusqu'où je peux aller et donc, je me laisse entraîner par le rythme des coureurs autour de moi. 4'58 au 2e et je profite d'une descente pour signer un nouveau 4'28 au 3e. A partir de là, le parcours se montrera plus hostile, mes jambes moins collaborantes et mon coeur sera toujours au-dessus des 169 puls de moyenne (alors que mon max est à 183)... 

Au premier ravito, je suis surpris de ma forme et je me mets à rêver d'une arrivée sous l'heure mais je me demande aussi si je vais pouvoir garder le rythme encore longtemps. Pour cela, je trouve qu'une montre garmin est vachement bien car ça permet vraiment de calculer à la seconde près son avance ou retard... La remontée de Louvain-La-Neuve pèse bien dans les jambes et entame mon capital seconde d'avance que je m'étais créé dans les premiers kms. Néanmoins, une fois que nous arrivons sur le sommet, je parviens à retrouver une allure proche des 5'00 et je tiens toujours!!! Je sens que cela ne pourra plus durer très longtemps mais je suis déjà très heureux de noter un 49'30 aux 10 kms... Génial. Je m'enfonce encore un peu plus dans le bois de Lauzelle. Cela n'arrête pas de descendre mais malgré cela, mon chrono ne décolle pas... Arrive alors la toute dernière côte: elle fait très mal. Tellement mal d'ailleurs que je préfère marcher une partie pour éviter de monter trop haut dans les tours (il fait 'chaud' et je ne vois pas l'intérêt de me coucher 10 minutes à une ligne d'arrivée d'un jogging local). Une fois les puls stabilisées, je relance la machine et termine très heureux ce jogging en 59'34, soit du 5'03 de moyenne... 

Vraiment heureux du temps et des sensations... La semaine prochaine, on remet ça!

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Compte rendus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog triathlon de Bello
  • Blog triathlon de Bello
  • : Compte rendu de triathlons et d'épreuves d'endurance
  • Contact

VELUX Logo

Unicef 2

logo-o2-max-125px

Archives