Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 13:34

run and bike evere 3Il y a 2-3 jours, j'ai entendu parler un peu par hasard du Run & Bike d'Evere. Etant à la recherche d'une activité pour ce week end, j'ai directement contacté Fred, mon partenaire sur le seul Run 1 Bike auquel j'avais participé jusqu'à présent. Malheureusement (?), cela n'était pas possible pour lui car il y participait avec son fils... Et là, ça fait TILT: "Et pourquoi n'irais-je pas moi aussi à Evere avec mon fils, d'autant plus que le parcours semble très accessible et qu'il y a un parcours famille de 12 kms!

Pour mon fils, pas besoin de lui poser 2x la question pour savoir s'il souhaite être sur la ligne de départ ou pas! Nous nous sommes donc rendus ce matin de bonne heure à Evere avec comme réel espoir de ne pas terminer dans les tous derniers. Pour info, mon fils n'a que 9 ans et vu mon niveau de CAP, on ne pouvait réellement espérer beaucoup mieux. 

run and bike evere 5Dès le départ, on se place donc tout derrière et quand le "go" retentit, c'est seulement là que je comprends que nous commencerons par un tour de terrain de foot SANS les vélos... Juste le temps de lui dire "attends j'arrive' que notre place se confirme d'autant plus à l'arrière... Après un premier tour de terrain mené tambour battant (y a quand même un peu de fierté paternelle qui joue) que je rejoins mon fils pour le départ "réel" de ce run & bike. De mon côté, mes puls sont beaucoup trop hautes et vu que je n'ai évidemment pas pris le temps de m'échauffer, je me dis que ça sera très difficile de tenir comme ça pendant toute l'épreuve. Du côté de mon fils, tout va bien. Il se réjouit que nous sommes loin d'être derniers (son côté optimiste...) et a priori, il n'aura aucun mal à suivre mon rythme... Les kms s'enchainent; il continue à me parler, je réponds de moins en moins mais je prends beaucoup de plaisir à partager ces moments avec lui. Les difficultés sont quasi inexistantes mais ont le mérite de le faire participer un peu plus activement (passage de trottoir, zigzag entre barrière et petite monté impossible...). Le premier tour s'achève déjà  et nous sommes sur un excellent rythme (aux alentours de 4'50). Cela sera probablement difficile de continuer comme cela. D'autant plus qu'après un bon km, Oscar tombe sur un chemin pavé humide. Au total, plus de peur que de mal... Mais bon, contents d'êtr elà, nous continuons évidemment notre chemin. Un peu plus loin, il prendra son premier relais "run". je dois avouer que physiquement parlant, ça m'a fait beaucoup de bien mais qu'avant cela, il y avait de nouveau beaucoup de fierté et de plaisir à partager ce moment. Après 500m, (car on ne fait pas les choses à moitié), run and bike evereje reprends le relais et nous maintenons malgré tout notre bonne allure. L'arrivée approche, Oscar me rend de nouveau son vélo et nous finissons finalement ce parcours de 11,9 kms en 59'40. Ce qui pour nous est un excellent temps. 

En terme d'organisation, Le parcours urbain n'a pour seul avantage que d'être accessible pour tout le monde, de 7 à 77 ans. A part ça, en ville, c'est pas toujours très beau. A part ça, l'organisation générale est assez bonne pour une première. Si ce n'est que j'ai été surpris de voir qu'il n'y avait pas de poubelle prévue près ou dans les 200m qui suivent le ravito et qu'il n'y avait pas de stand à l'arrivée. (quand même une bouteille d'eau dans le sac "souvenir" mais c'est différent). En résumé, j'y retournerai certainement avec mon fils mais si c'est pout y aller avec un copain, autant se faire plaisir sur un parcours plus sympa.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier - dans Compte rendus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog triathlon de Bello
  • Blog triathlon de Bello
  • : Compte rendu de triathlons et d'épreuves d'endurance
  • Contact

VELUX Logo

Unicef 2

logo-o2-max-125px

Archives